Peau saine du visage

Imaginez la situation suivante: vous vous réveillez la nuit parce que la peau brûle et démange d’une manière difficile à supporter. Vous vous débarrassez de la couverture et essayez d’ignorer les démangeaisons, car les rayures ne font que aggraver les choses. Finalement, ils se donnent à battre, se lèvent et vont à la salle de bain pour laisser couler l’eau froide sur la peau. Enfin, l’inconfort disparaît, mais la peau est anxieux Rouge, sèche et douloureuse. Les personnes atteintes de neurodermatite, également appelée dermatite atopique, connaissent très bien ces situations, car elles les traversent régulièrement. Parfois, une démangeaison douloureuse est annoncée plus tôt, parfois elle vient de façon inattendue et se précipite. En tout cas, une chose est claire: la neurodermatite affecte grandement la vie des victimes. Souvent, il vous semble que tout ne concerne que votre maladie de peau.

D’où vient le nom de neurodermatite (dermatite atopique)?

Le terme « neurodermite » vient du grec et se compose de plusieurs mots: « neurone » signifie autant que le nerf, « derme » est la peau, et la fin du mot » – ITIS  » indique un processus inflammatoire. Bien que le nom de cette affection cutanée soit commun aujourd’hui, il remonte encore à une époque où on pensait que les changements cutanés étaient liés à des nerfs enflammés. Mais aujourd’hui, vous savez que ce n’est pas le cas, et l’origine de la maladie réside dans les gènes.

La neurodermatite (dermatite atopique) est-elle héréditaire? Les déclencheurs exacts de la maladie de la peau n’ont toujours pas été complètement élucidés. Le fait est que la prédisposition à la Neurodermatite est héréditaire génétiquement. Un défaut Génétique de l’enzyme conduit à un trouble métabolique qui, à son tour, provoque une carence en acides gras essentiels. Cependant, ils sont nécessaires au bon fonctionnement de la peau. Sans ces acides gras auto-produits, l’enveloppe protectrice acide de la peau ne peut pas être suffisamment formée. L’affaiblissement de la barrière protectrice rend les substances irritantes pour la peau, les virus, les germes et les allergènes plus faciles à pénétrer dans la peau, provoquant une inflammation.

Comment la neurodermite est-elle exprimée?

La neurodermatite se produit généralement dans les poussées. Cela signifie qu’il n’y a presque pas ou seulement des symptômes très légers certains jours, et d’autres jours, la peau devient soudainement très enflammée et les symptômes augmentent. Il est rare que les symptômes apparaissent constamment. L’un des signes les plus évidents de l’eczéma est l’eczéma atopique: zones ouvertes, malades et rougies de la peau qui provoquent des démangeaisons sévères et parfois des suintements. Une kératinisation ou desquamation de la surface de la peau est croûtée et, dans certains cas, des saignements sont attachés. Particulièrement souvent, la neurodermatite survient sur des zones de la peau particulièrement minces et sensibles, telles que les genoux, les coudes des bras, les aisselles, le cou, sous la poitrine ou sur les jambes. Souvent, la neurodermatite se manifeste également sur les mains ou le visage.

L’eczéma démange beaucoup, surtout le soir et la nuit. Par conséquent, les personnes souffrant souvent mal dormir et pendant la journée, naturellement, fatigué et tendu. Bien sûr, les symptômes peuvent également survenir pendant la journée, affectant fortement la vie quotidienne des patients. Les démangeaisons ne peuvent généralement pas être ignorées pendant une longue période, mais bien sûr, vous ne pouvez pas rassembler suffisamment de repos et d’énergie à tout moment pour prendre soin de la peau sensible. Les égratignures sur l’eczéma atopique procurent un soulagement à court terme, mais les symptômes ne font qu’augmenter. Un cercle vicieux qui est difficile à créer, surtout pour les enfants.

Quelles sont les causes de la neurodermatite?

Souvent, les poussées de neurodermite ne se produisent pas simplement, mais sont provoquées par une exposition extérieure. Pour la peau normale, les déclencheurs non dangereux provoquent dans la neurodermite des particules de la peau une réaction protectrice ou inflammatoire. Celui qui observe ses poussées d’eczéma et reste attentif reconnaît les déclencheurs possibles et peut agir en conséquence. Pour les pics de déclencheurs d’eczéma les plus courants, les astérisques comptent: Chaque patient atteint de neurodermatite réagit différemment et peut donc réagir très individuellement à de tels déclencheurs. Par exemple, une couverture en laine peut provoquer une poussée chez un patient et une autre non

Comment traiter la neurodermatite? Avec une procédure de soins appropriée, la neurodermatite atopique et l’eczéma atopique sont bien traités. Il est important que vous coordonniez votre évolution de la maladie et les mesures appropriées avec votre médecin et que vous les suiviez attentivement. Après tout, le plus grand succès du traitement promet des soins ininterrompus et attentionnés pour les plaies et la peau sensible. Regardez votre peau non pas comme un ennemi, mais comme une partie de votre corps qui nécessite beaucoup de soins et d’attention. Plus tôt vous prenez la maladie et écoutez les signaux de votre peau, plus tôt vous aurez des poussées de neurodermatite et serez en mesure de réagir immédiatement avec des soins appropriés. De cette façon, la maladie peut revenir à l’arrière-plan et vous respirerez à nouveau.

Puis-je guérir la neurodermatite atopique?

Malheureusement, non. Comme décrit ci-dessous, il y a beaucoup de très bons moyens de minimiser les symptômes de la maladie afin que vous puissiez bien vivre avec elle. La guérison complète de la maladie n’est malheureusement pas connue jusqu’à présent. Cependant, il y a de bonnes nouvelles pour les enfants atteints de neurodermatite: dans de nombreux cas, la maladie s’arrête au début de la puberté, car pendant cette période, l’équilibre hormonal s’aligne et compense la carence en acides gras par elle-même.

À quelle fréquence pouvez-vous nager avec une neurodermatite? Se baigner seul peut généralement avoir un bon effet sur l’eczéma, car l’eau chaude adoucit l’eczéma et élimine ainsi les pellicules contaminées par des bactéries de la peau. En outre, la peau devient douce et prête à être soignée avec des crèmes pour restaurer la graisse et les démangeaisons se déposent. Cependant, la température de l’eau doit être chaude et non chaude, et le supplément de bain contient déjà beaucoup d’huiles grasses et hydratantes.